Pourquoi investir en scpi ?

Il faut bien investir quelque part pour préparer son avenir. La tendance du moment se tourne vers les SCPI (voir ici) ou Sociétés Civiles de Placement Immobilier. Cette forme d'investissement est une alternative à l'achat d'un bien immobilier en vue d'une location. Voyons pourquoi bon nombre d'épargnants se ruent vers ce type de placement.

Les SCPI : un placement sûr pour les particuliers à budgets modestes

Sans être pleinement propriétaire d'un bien immobilier, il est possible de n'en posséder qu'une part. C'est tout le concept de ce type d'investissement. Cela permet à des budgets modestes de tirer profit des revenus qui découlent d'un bien. Il est d'ailleurs possible d'y accéder à partir de 1 000 euros.

SCPI de rendement

Chaque associé reçoit un loyer proportionnel à sa part et tous supportent ensemble les risques éventuels. Qui gère le bien, dans ce cas ? Et bien depuis la recherche, en passant par la gestion jusqu'à l'organisation, une société de gestion mandatée par l'AMF s'occupe de tout. Ainsi, les épargnants ne sont pas obligés de souscrire des prêts immobiliers.

Un complément de revenu intéressant avec les SCPI

Lorsqu'on achète des parts en SCPI, on perçoit régulièrement des dividendes qui correspondent à un rendement attrayant, soit 4,63 % en 2016, si pour une assurance-vie, il est de 2,5 %. Bien que comportant des risques, ce produit d'épargne génère un point positif lorsque les prix du marché sont en hausse. Cela se traduit par une revalorisation du capital.

Il s'agit donc d'un bon complément de revenu et un excellent moyen de préparer sa retraite. Certains épargnants se lancent, quant à eux, dans l'aventure dans l'espoir de défiscaliser ou de préparer leur succession.

SCPI : un placement flexible

Même si ce placement se fait à long terme, un associé peut entre-temps envisager de vendre sa part. La liquidité est bien organisée, même si la société chargée de la gestion ne porte pas garant de cette action. À noter enfin que les biens concernés sont surtout des bureaux, des résidences hôtelières, des commerces...